Auto

ELMS 2020: IDEC SPORT a les yeux rivés sur Spa

Après l’abandon sur problème électrique lors de la manche d’ouverture au Castellet, toute l’équipe IDEC SPORT est revancharde et fera tout pour briller à Spa-Francorchamps le 9 août. 
L’entame de la saison European Le Mans Series 2020 ne s’est pas passée comme prévue pour l’écurie championne en titre puisque l’Oreca IDEC SPORT a abandonné à cause d’un problème électrique.
Le week-end avait pourtant bien commencé puisqu’IDEC SPORT avait engrangés de nombreux kilomètres lors des essais et Paul-Loup Chatin avait réussi à décrocher la quatrième position sur la grille de départ avec un tour en 1’38’’887, à seulement six dixièmes de la pole. 
Nouvel arrivé dans l’écurie, Richard Bradley se montre positif après le Castellet : « Nous sommes déçus c’est sûr mais nous avons montré que nous étions compétitifs et qu’il fallait compter sur nous pour jouer devant. Si nous arrivons à bien régler la voiture, nous pouvons espérer gagner chaque course. Nous avons laissé filer des points mais nous nous battrons tout de même pour le championnat sur les épreuves restantes. »
Le Castellet est donc à mettre derrière et IDEC SPORT se tourne vers la prochaine épreuve : les 4h de Spa-Francorchamps, où seule l’Oreca de Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Richard Bradley participera. 
« Comme d’habitude avant la prochaine course nous allons examiner la voiture puis la remonter. Nous avons eu qu’une semaine et demi mais c’est suffisant » détaille Frédéric Ducastel.  « L’équipe est revancharde après ce premier meeting, nous étions prêts mais nous avons un goût d’inachevé. Nous espérons faire un bon résultat à Spa. Le titre n’est pas joué mais nous savons que ça va être compliqué. Il se passe toujours des choses en sport auto. On ne veut pas que ça nous déconcentre pour les 24H Mans, qui reste l’objectif principal de l’année. »
C’est notamment à Spa qu’IDEC SPORT avait accompli une véritable prouesse en 2019 en démontant et remontant une voiture en une nuit et réussissant à l’aligner à temps sur la grille, ce qui a permis d’aller chercher de précieux points pour le titre.
 
« Spa est un circuit qu’on connait bien avec Paul et Paul-Loup et que nous apprécions. Nous avons mené des tests concluants il y a quelques semaines et cela va nous permettre d’arriver en confiance » rassure Richard Bradley.
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
Curabitur justo quis, Donec elementum ut adipiscing pulvinar Sed
Fermer
IDEC SPORT

GRATUIT
VOIR