Auto

ELMS 2019 : IDEC SPORT prend la 5ème place des 4 heures de Barcelone

Des faits de course sont venus perturber le rythme de l’Oreca #28 qui prend tout de même la cinquième place. La Ligier #27 termine à la 14ème position.

Ce week-end de course raccourci (sur deux jours au lieu de trois) avait bien commencé pour IDEC SPORT puisque Paul-Loup Chatin s’emparait du meilleur temps lors des essais de nuit avant de s’octroyer la pole position avec autorité le samedi matin. Le pilote de l’Oreca #28 a bouclé un tour en 1’32’’765 reléguant Nicolas Lapierre à plus d’une demi-seconde. Aux mains de William Cavailhes, la Ligier #27 se place en neuvième ligne.

À 18h30 samedi 20 juillet, Paul Lafargue est chargé de s’élancer depuis la pole position. Le pilote français perd l’avantage au premier virage mais se maintient dans les échappements du leader pendant tout son premier relais. Du côté de la Ligier, Stéphane Adler n’a pas pris de risque et a profité des infortunes d’autres concurrents pour gagner des positions.

Lors de la course, les éléments de la réussite ne s’imbriquent pas pour IDEC SPORT, qui voit sa stratégie de course compromise par une pénalité et par de nombreux « full course yellow » (vitesse limitée à 80km/h sur tout le circuit), une voiture de sécurité et plusieurs crevaisons. L’Oreca #28 tombe en sixième position. Malgré les efforts de Paul Lafargue, de Memo Rojas puis  de Paul Loup Chatin, la #28 IDEC SPORT passe la ligne d’arrivée en cinquième position.

« On avait une bonne performance globale. On n’avait pas à rougir par rapport au reste du peloton. On était parmi les plus rapides mais on n’a pas eu de chances sur nos arrêts, plus deux crevaisons, on a vraiment manqué de réussite. C’est la course donc malheureusement c’est comme ça. On prend de l’expérience. Il y a un peu de déception par rapport au championnat mais ce n’est pas du désespoir. On verra à la prochaine course. On est qu’à la moitié de la saison et on ne va rien lâcher, » débriefe Paul Lafargue.

Les pilotes de la Ligier ont réussi une course propre, en donnant le meilleur d’eux même. Nicolas Minassian, remplaçant de Patrice Lafargue ce week-end, coupe la ligne d’arrivée à la quatorzième place.

«J’étais bien dans la voiture, j’ai été peut être un peu plus prudent lorsque je suis revenu sur les retardataires mais ce n’est qu’une question d’expérience. La prochaine fois je serai plus incisif, » reconnaît Stéphane Adler. « Ce n’est que du positif ! On termine la course sans encombre, sans erreur. On a progressé tout au long du week-end et en plus on ramène la voiture dans un bon état. »

« Ce week-end on a été bons et mauvais. Il faut qu’on améliore la gestion de course. On est rapides mais il manque des détails pour que ça marche. Les pilotes et l’écurie méritent mieux que ça, » détaille Patrice Lafargue.

La prochaine course European Le Mans Series aura lieu sur le légendaire tracé de Silverstone le 31 août.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
accumsan ultricies Lorem et, dapibus facilisis mattis lectus elementum eleifend sem, Praesent
Fermer
IDEC SPORT

GRATUIT
VOIR