Auto

ELMS 2019 : IDEC SPORT attendu aux 4 heures de Spa-Francorchamps.

IDEC SPORT participera dimanche 22 à la cinquième et avant dernière course European Le Mans Series de la saison. L’Oreca #28 de Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas tentera de décrocher une seconde victoire après le succès de Silverstone, pendant que Stéphane Adler, William Cavailhes et Erik Maris donneront tout pour faire briller la Ligier #27. 

Il ne reste plus que deux courses au calendrier 2019 de l’European Le Mans Series et c’est le bon moment pour faire les comptes. Seuls 9 points séparent les leaders et IDEC SPORT qui en comptabilise 72, sachant qu’il reste 52 unités à attribuer (1 point pour la pole et 25 points par victoire). Cependant, pas de calcul de la part d’IDEC SPORT, un seul objectif : la victoire. « Le mot d’ordre, c’est à fond et rien d’autre. Nous sommes à bloc et les pilotes aussi. Côté technique, on fait en sorte que les voitures soient performantes et qu’ils puissent tout donner sans y penser, en se concentrant juste sur le pilotage, » révèle Frédéric Ducastel, team principal.

Trois semaines après la F1, les 38 concurrents s’affronteront sur le tourniquet des Ardennes. Le circuit belge c’est 7 kilomètres d’adrénaline (depuis 1979), 20 virages dont le mythique raidillon et à coup sûr de l’action en piste puisque le tracé fait la part belle au pilotage. Cette piste n’est toutefois pas simple à aborder. « À Spa les compressions sont importantes, il faut maintenir le grip malgré une hauteur de caisse plus élevée. C’est également un circuit rapide et il faut réussir à trouver un bon mix pour être performants. Chaque circuit est particulier, et c’est clair que ce n’est pas un des plus simples. »

Paul Lafargue, Paul-Loup Chatin et Memo Rojas pourront tester des réglages sur l’Oreca #28 dès mercredi 18 puisque les écuries peuvent bénéficier de cinq heures de roulages (de 9h à 11h et de 13h à 16h). William Cavailhes et Stéphane Adler engrangeront également les kilomètres. Erik Maris sera présent pour les essais libres. L’écurie prendra donc ses quartiers au circuit dès ce mardi.

« On va tester différentes configurations et faire rouler les pilotes. On prend tous les kilomètres possibles. Tout le monde est motivé, nous sommes conscients que les concurrents ne vont pas se laisser faire mais nous savons que nous  pouvons gagner, nous l’avons prouvé. Ce n’est pas maintenant que nous allons nous relâcher. On va travailler comme d’habitude, » conclue Frédéric Ducastel. 

La première session d’essais libres aura lieu vendredi 20 à 11h30. La seconde, samedi 21 à 9h05. Les 17 LMP2 auront 12 minutes pour se qualifier au mieux sur la grille de départ, samedi à 13h02. 
Le peloton s’élancera pour la cinquième et avant dernière épreuve de la saison 2019 dimanche 22 à 12h30. 

À peine trois semaines après l’accident qui a coûté la vie à Anthoine Hubert, toute l’équipe IDEC SPORT aura une pensée pour le pilote, sa famille et ses proches.
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
justo ante. risus mattis Curabitur et, id elit. quis Praesent Donec quis,
Fermer
IDEC SPORT

GRATUIT
VOIR