Blois football 41

Le rêve de montée s’éloigne

 

Les Blésois n’ont plus connu la victoire depuis le 9 mars face au Stade bordelais.

Saint-Étienne – Blois Foot : 1-1. Dominateurs tout au long de la partie, les Blésois se sont avérés trop maladroits pour l’emporter.

En passe d’assurer leur maintien, les Verts entrent tambour battant dans cette rencontre, et ouvrent la marque sur leur première occasion. Servi dans les six mètres par Chambost, Benkhedim efface le gardien blésois pour marquer de près (6e). Un but qui réveille les Blésois, et en particulier Popineau. Attaquant le plus remuant, il trouve Baana Jaba à plusieurs reprises, mais l’ailier mange la feuille de match à lui seul en trouvant le poteau (8e), avant de rater le cadre seul à sept mètres de la cage (17e, 27e). Au milieu de tout ça, la réaction stéphanoise est toute proche d’amener le break, seulement Chambost croise trop son tir (20e). Pugnace, Popineau offre un dernier bon ballon, que Kouyaté envoie également à côté.
“ Nous allons essayer de bien finir à domicile, puis nous irons au Puy relâchés ”

De retour des vestiaires, les Blésois restent les plus dangereux, et les plus maladroits face au but. Si Baghdadi, fraîchement entré en jeu, enlève trop sa frappe en contre pour breaker (66e), Popineau se procure la plus belle situation. Enchaînant contrôle dans la course, et volée du gauche à neuf mètres, il voit Petrot suppléer son gardien, d’un tacle salvateur (76e).

Plus présents dans les duels, et accentuant la pression sur le but stéphanois grâce aux nouveaux entrants, les visiteurs arrachent l’égalisation, avec Popineau, une nouvelle fois à la baguette. L’attaquant renverse le jeu pour Baana Jaba qui remise pour Duvoux. En pleine course, ce dernier frappe de volée, Bajic ne peut que ralentir le tir, et le ballon roule doucement au fond des filets.

Malgré ce retour tardif, les hommes de Loïc Lambert auront la balle de match, mais, à l’image de cette rencontre, la regretteront, après que Baana Jaba ne trouve une seconde fois le poteau, puis que Popineau n’envoie sa frappe au-dessus.

Les Herbiers, Le Puy et Andrézieux vainqueurs pendant ce temps-là, les Blésois semblent avoir compromis leur chance de montée avec cinq points de retard sur la tête à deux journées de la fin. « Nous voulions nous offrir une bonne fin de saison, nous allons essayer de bien finir à domicile, puis nous irons au Puy relâchés, en essayant de les embêter, confiait Loïc Lambert après la rencontre. Nous allons rentrer dans le rang, nous venons de monter et le maintien est assuré depuis longtemps. Pour la suite, il y a un changement de président, donc nous verrons comment ça va se passer. »

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page
elit. Curabitur ipsum ut libero consectetur ut leo
Fermer
IDEC SPORT

GRATUIT
VOIR